108 avis Tous les avis

Lieu d'implantation Brabant Matthieu 14/10/2021

Contribution d'Ensemble ! 34

Non au projet de nouveau stade à Montpellier ! Ensemble ! 34, mouvement pour une alternative de gauche, écologiste et solidaire, exprime son opposition totale à la construction du « stade Louis Nicollin » dans le cadre du débat public (https://www.stadelouisnicollin.fr/). Le Stade de l’équipe de foot de Montpellier doit rester à La Paillade. Une aberration écologique Le choix est fait d’implanter ce nouveau stade à l’emplacement prévu auparavant du centre commercial « Ode de à la mer ». L’abandon de ce projet était une décision prise à la fois pour des questions écologiques, comme pour des problèmes de nuisances aux riveraines et riverains, en particulier en termes de nouveaux embouteillages routiers. Si le projet « Ode à la mer » était destructeur pour les terres agricoles, le nouveau projet de stade l’est aussi ! Plus précisément, ce projet de stade est prévu dans le périmètre de la "ZAC Ode à la Mer acte 1", de 236 ha le long de la route de la Mer Lattes-Pérols qu’en 2020 la nouvelle majorité de la métropole de Montpellier avait dit vouloir abandonner. Celle-ci a également annoncé vouloir abandonner le projet de ZAC "Ode à la Mer acte 2" (112 ha) mais, comprendra qui pourra, les projets d'aménagement se poursuivent néanmoins. Cette nouvelle artificialisation des sols, ces constructions en béton émettrices en CO2, bref ce nouveau projet inutile et écocide se fait alors qu’un stade existe et que des projets sportifs et culturels sont envisageables pour le stade actuel. Ce n’est pas aux intérêts privés de dicter la politique de la ville La communication autour de ce projet annonce une initiative financée uniquement par de l’argent privé. Mais, par exemple, pour les infrastructures aux alentours, de l’argent public sera forcément dépensé et ce, pour satisfaire un choix privé. En privatisant un territoire public et en accélérant l’abandon d’un autre territoire pourtant en difficulté « La Paillade », il s’agit, de fait, de laisser à un groupe privé le soin de décider les grands axes d’aménagement de notre métropole, de le laisser développer son activité comme bon lui semble et d'imprimer dans l'imaginaire des jeunes le sport comme seule valeur marchande dans cette société. Outre l’aspect politique de la ville, sur le fond, le choix fait de développer une enceinte sportive avec un casino et des boutiques relèvent d’un modèle économique très éloigné des valeurs du sport que nous portons : un sport émancipateur, libéré de l’argent, dans un cadre d’éducation populaire inséré dans les quartiers, plutôt qu'un sport addictif à la consommation. Tout d’abord Ensemble ! 34 demande l’arrêt immédiat des aménagements en cours concernant la ZAC 2, sachant qu’au moins 8 hectares concernent des terres agricoles ou des terres non encore artificialisées. La proximité immédiate de l'ancien étang de l'Estanel (ou Estagnol), qui est une zone écologiquement fragile, une réserve de biodiversité, entourée de terres encore vierges de bétonisation, est un élément qui à lui seul devrait imposer l’arrêt ces aménagements. Enfin nous demandons qu’une votation citoyenne sur ce projet de stade soit organisée sur la Métropole.

Pièce jointe