Quels services dans le stade ?

1

Afin de permettre au stade Louis-Nicollin de vivre 7 jours sur 7, de concevoir un projet adapté à ses besoins et correspondant aux nouveaux usages de consommation du spectacle sportif, le MHSC a effectué plusieurs séjours d’étude à l’étranger afin de s’inspirer de l’expérience et des solutions mises en œuvre par d’autres grands clubs européens.

3

Des infrastructures d’accueil et de services in stadia

Les espaces de restauration occuperont environ 2 500 m² et proposeront des cuisines diversifiées. Un hôtel 4 étoiles, comprenant 80 chambres dont certaines donneront sur la pelouse, ainsi qu’une crèche privée de 60 berceaux, sont également en projet.

Un pôle de santé et de bien-être de 3 500 m² proposera un spa, des salles de sport et des espaces de soins. Dédiées à la pratique sportive, ces installations pourront être utilisées aussi bien par les sportifs de haut-niveau que par les clubs amateurs de la Métropole.

2

Des espaces économiques

Le projet prévoit de réserver au total 40 000 m² à l’accueil d’activités économiques. Outre les espaces d’accueil et de services, cette surface sera mobilisée pour accueillir 20 000 m² de bureaux, proposant des espaces de travail avec vue sur la pelouse.

Les espaces loges et salons VIP, représentant 4 000 m², pourront être utilisés par les entreprises résidentes du stade et les clients de l’hôtel afin d’y organiser leurs séminaires et autres événements.

5 600 m2 de salles d’exposition

Le projet de Musée du sport voulu par Louis Nicollin porte sur 5 600 m2 de salles dédiées à l’exposition permanente et aux expositions temporaires. Un circuit sera tracé pour valoriser le plus grand nombre possible de pièces. Objectifs : certes émerveiller les visiteurs, mais aussi leur faire découvrir la grande histoire du sport au travers des anecdotes attachées à chaque objet présenté. 

Musee